L’Abbaye de la Celle accueille jusqu’en décembre les œuvres de l’artiste Nathalie Decoster : des personnages de bronze et formes géométriques ont été semés dans les jardins.

(c) Frédéric Guy  la_cellehostellerie_(c)D

 C’est un lieu assez magique, qui a gardé une atmosphère de calme recueilli, propice bien sûr à la détente. Juste après un petit risotto aux fleurs de courgette, arrivent 3 asperges parfumées à la truffe, et un sablé aux fraises. Et me voici le nez à l’ombre et les pieds dans l’herbe, petite brise sous les arbres…

C’est Benoit Witz qui me réveille en me donnant un grand coup de pied dans le transat (qu’il est joueur, ce Benoit…) Il me propose de jeter un coup d’œil au potager avec ses blettes aux côtes rouges et jaunes. Et tant qu’à faire, la promenade est jolie car on peut découvrir en ce moment de drôles de sculptures dans les jardins de l’Abbaye.

Des personnages en bronze aux lignes élancées sont mariées à des formes géométriques contemporaines. Les silhouettes marchent à grands pas, soit sortant d’un cône de métal rutilant, ou sont perchées en équilibre au centre d’une balançoire toute ronde.  Les jambes parfois démesurées jouent avec les ombres sur la pierre de la chapelle.

C’est Nathalie Decoster, sculptrice contemporaine, qui revient sur un beau moment 10 ans en arrière : en 2001, elle était invitée par Alain Ducasse à profiter de la sérénité du lieu. Bien inspirée par cette sorte de retraite plaisante et créative, l’artiste présente aujourd’hui une série d’œuvres intitulée « La Condition Humaine », qui revendique « l'intéressante » fragilité humaine bien souvent cachée derrière la façade de personnes fortes et inébranlables. »Léger paradoxe  de profiter à la fois d’une plénitude ambiante aux accents presque spirituels, qui est due au caractère des pierres et au respect de l’équipe Ducasse pour l’histoire de l’abbaye, mais également de croiser ça et là ces personnages contemporains et abstraits, immobiles ou courant à grands pas. L’exposition donne l’occasion de faire quelques arrêts sur images pendant son séjour, et de prendre son temps. On ponctue donc ses journées par d’agréables pauses, confiées au chef étoilé Benoit Witz.

Plein de franchise dans son caractère et dans ses plats, Benoît nous livre sa devise : « Le produit brut, le savoir-faire du cuisinier et un certain sentiment de l’homme ». L’humain est en effet une composante essentielle du personnage, et le thème de l’exposition, visible jusqu’au 31 décembre 2013, est tout à fait raccord avec la ligne droite qu’il trace à l’Abbaye depuis maintenant 13 ans. Goûter ses assiettes est une belle expérience, mais en complément, rencontrer le chef est jubilatoire.

Anne Garabedian

Photos copyright Frédéric Guy et D. Bordes

HOSTELLERIE DE L'ABBAYE DE LA CELLE

10, Place Général de Gaulle - 83170 La Celle


Téléphone : +33 4 98 05 14 14
- Fax : +33 4 98 05 14 15 - contact@abbaye-celle.com